Réhabiliter la desserte du Gd Thiervoz par la remise en service de son arrêt de bus en son centre

Association du Grand Thiervoz vous accueille*le Gd Thiervoz se Métamorphose

  • Première Partie : Projet AGT – Réhabiliter la desserte par bus du centre du Gd Thiervoz
  • Seconde Partie : Vie de la Ligne de Bus Allevard <> Le Pleynet (7 Laux)

Première Partie

Première Partie : Arrêt de bus du Gd Thiervoz

  • 1-A Objectif de l’AGT : Suggérer la réhabilitation de la desserte par bus dans le centre du Gd Thiervoz
  • 1-B Les Emplacements (passé/présent et Projet futur) de l’arrêt de bus du Gd Thiervoz dans son centre
  • 1-C Le Saviez Vous? l’arrêt de bus du centre du Gd Thiervoz est centenaire, L’AGT lui rend honneur

1-A Les enjeux de ce projet de l’AGT :

Objectif AGT :  Réhabiliter la desserte en transport en commun du Grand Thiervoz, par la remise en service de son arrêt et d’un abribus en son centre


  • Restaurer l’âme du Grand Thiervoz d’antan lorsqu’il disposait d’un arrêt de bus, déménagé soudainement aux environs des années 90. Sachez que les réseaux sociaux indiquent et géolocalisent toujours la station de bus au centre du Gd Thiervoz comme étant toujours opérationnelle.
  • Cet arrêt est centenaire. L’AGT en souhaite sa réouverture officielle et sa remise en fonction au centre du hameau, en son emplacement d’origine (cf plan AGT).
  • Une telle remise au centre du GTh, offrira un meilleur cadre de vie et de services aux habitants du secteur, tout en sécurisant et en facilitant les accès et les déplacements dans le centre du hameau.
  • Son retour marqué dans le cadre urbanistique répond aux fondements et aux valeurs de l’Association du Grand Thiervoz, à savoir : réunir les habitants, faciliter les liens sociaux, faciliter et rapprocher les accès aux services de proximité, entraide.

1B Les Emplacements (passé/présent et Projet futur) de l’arrêt de bus du Grand Thiervoz dans son centre

Le cœur du Gd Thiervoz a toujours eu un arrêt de bus, initié par l’Ancien Hôtel Baroz (montée dans la vallée du Haut Bréda en calèches depuis la gare ferroviaire d’Allevard les Bains, ou par Bus ligne directe depuis Grenoble, par les autocars Pépin – cf partie 1C et 2 de cet article).

Arrêt fort important et riche dans le cœur des habitants. Son arrêt était marqué physiquement par un poteau ‘arrêt de bus’ (le long du garage sur lequel est la boîte postale, juxtaposant le parking).

Cependant, le centre du Grand Thiervoz va se retrouver privé de tous services publics, dû à la surprenante et soudaine disparition de sa desserte de transport en commun du centre du hameau. En effet, durant les débuts des années 90, sa station-d’autobus est devenue « fantôme ». Son arrêt (toujours aujourd’hui appelé « Gd Thiervoz ») fut démonté & déplacé 160 mètres plus loin au Curtillard, à l’intersection de la route du Pralo (à ce jour, les sites internet comme « Google Map » etc, ou le transporteur Tougo, indiquent toujours la position de l’arrêt du GTh géolocalisé au centre du Gd Thiervoz et non dans le hameau du Curtillard. Quant à l’arrêt « Grand Thiervoz » actuellement installé à l’intersection de la route du haut Bréda et du Pralo dans le hameau du Curtillard, celui-ci est méconnu de ces mêmes sites des réseaux sociaux). Étonnamment et malgré ces informations, la montée et la descente des voyageurs dans le centre du Grand Thiervoz n’est plus autorisée, les conducteurs d’autocars ne peuvent plus y marquer le stop.

L’AGT tiens à conserver et préserver l’arrêt du Curtillard à l’intersection de la route du Pralo (ne voulant pas priver nos voisins/amis de cette desserte). Néanmoins l’AGT défend son projet de rajouter l’arrêt de bus en son centre du Gd Thiervoz. Nous sommes soucieux du bien vivre, et du confort pour les habitants, piétons, voyageurs, en leur offrant une meilleure accessibilité et une meilleure sécurité en leur facilitant un accès et une desserte au centre du hameau des plus optimale.

L’AGT souhaiterait que transporteur, la Commune, et le Département accède à notre requête, afin de nous restituer officiellement l’arrêt de bus dans le centre du Grand Thiervoz = (un service légitimement, parfaitement et physiquement accessible par Bus, sécurisé, loyalement desservi et protégé (l’installation d’un abribus serait un plus pour le hameau).

La raison de la disparition de la desserte par bus dans le centre du Grand Thiervoz…

Jadis la ligne d’autocar, ne disposait pas d’un arrêt officiel et « physiquement inscrit » entre le Grand Thiervoz et l’Hôtel MOULIN du Curtillard*.

Seulement, entre ces deux arrêts évoqués se trouve L’hôtel BAROZ au Curtillard**. Les passagers devaient soit descendre ou soit rattraper la navette dans le centre du Grand-Thiervoz ou soit devant l’hôtel Moulin. Cette distance ne facilitait pas les accessibilités et déplacements pour les piétons/voyageurs/clients.

C’est alors, au début des années 90, que le poteau d’arrêt de bus, situé dans le centre du GdT, fût délogé et installé face l’Hôtel Baroz et de la route du Pralo, localisé dans le hameau du Curtillard. Reste comme témoignage en 2020, l’appellation de l’arrêt de bus au Curtillard, sous l’identité du « Grand-Thiervoz ».

Les habitants, résidents et non-véhiculés du Gd-Thiervoz, étonnés de voir leur arrêt de bus disparaître de la sorte, n’auront eu de cesse de le réclamer … en vain. La question de la sécurité de l’arrêt aurait été invoquée … mais jamais traitée. Nombreux vivent ce retrait de leur desserte par bus, comme une injustice et un isolement de leur hameau :

« Les cars ne marquent donc plus l’arrêt dans le centre du Gd Thiervoz se rendre à 170m à pied à l’arrêt de bus en longeant la route principale sans trottoir, axe mal éclairé, non adapté ni sécurisé pour piétions, reste pour nous dangereux. A cet endroit, en voiture, les automobilistes roulent vite et se doublent, car ligne droite et plane, c’est bien reconnu… Les voitures nous frôlent… Et c’est là qu’on nous envoie récupérer notre autocar? On a faussement résolu un problème, car on a déplacé le souci du manque d’un arrêt de bus à l’entrée du Curtillard, aux habitants du centre du GTh… Pourquoi ne pas simplement leur avoir rajouté dignement un arrêt Autocar au Curtillard…. ainsi, nous, aujourd’hui nous aurions toujours le nôtre (c’était un accès facile et sécurisé)… Après tous les arrêts doivent être implantés là où il y a nécessité pour l’aisance des flux de voyageurs…« 

Cet arrêt disparu dans le centre du Gd Thiervoz, avec des horaires de passage de la navette en baisse, voir réadaptés à la diminution au fil des années de la ligne G61, rendent les déplacements de plus en plus compliqués. Certains se demandent même si la ligne de car est encore opérationnelle. Les non véhiculés, les scolaires le ressentent aussitôt et deviennent beaucoup plus dépendants des autres. Ce manque de desserte du centre du GTh fragilise les facilités et les commodités de déplacements de beaucoup d’entre nous.

  • *Hôtel MOULIN du Curtillard, géré par la famille MOULIN (appelé depuis : Résidence les Alisiers)
  • ** Hôtel BAROZ du Curtillard (tenu par la famille de même nom) est devenu en 2019 « résidence l’Altitude » (nouveau propriétaire). Les chalets Baroz appartiennent toujours à la famille BAROZ.

En résumé de ce Projet AGT:

Férus d’histoire et soucieux du service rendu et de faciliter l’entraide et la solidarité, l’AGT souhaite la remise officielle en service d’un arrêt de bus marqué et inscrit dans le centre du Grand Thiervoz (porteur de symboles et de lien social). Cela Permettrait à beaucoup (habitants, écoliers, randonneurs, touristes) de se déplacer via cette ligne de bus ; permettant au GTh de retrouver un certain dynamisme de vie et son âme d’antan.

Pour tout futur arrivant désireux de vivre dans le secteur, un arrêt proche devient un atout de choix, car facilité de mobilité et de proximité.

Un beau geste que ce projet en direction de tous et une marque de respect pour ce qui a été construit et aménagé jadis. Un hommage également à toutes ces âmes discrètes et dévouées pour la collectivité.

L’arrêt est dorénavant centenaire. Il a toute sa place dans le centre du hameau, nous devons célébrer sa remise en service dans le cœur du Grand Thiervoz !

1-C Le Saviez-vous?

L’arrêt voyageur, situé dans le centre du Grand Thiervoz et desservi par les transports en commun, était fort sollicité, et cela depuis l’ouverture de l’Ancien Hôtel Baroz.

Découvrez brièvement le parcours du Voyageur en plus de 100 ans d’histoire, pour rejoindre le Grand Thiervoz, depuis la vallée du Grésivaudan :

  • Ouverture de la Ligne Ferroviaire Pontcharra/La Rochette/Allevard les bains vers les Années 1900. Une forte affluence de voyageurs par train. Il a fallu construire une nouvelle gare voyageur à Allevard en 1911.
  • Ligne Ferroviaire Voyageur à Allevard fermée en 1932, la voiture est préférée, et l’autocar (Cf Horaires Grenoble/Gd Thiervoz ci dessous en 1936)
  • Développement du réseau Autocar Pépin (navettes de la Vallée du Haut Bréda) & de la ligne bus Allevard/Grenoble en correspondance.
  • Ligne Ferroviaire Pontcharra / La Rochette en Fret et Voyageurs assurée par Tramway ‘Taco’ ou train voyageurs. Derniers Trains voyageurs par ligne régulière entre 1976/1989
  • Fermeture de la ligne ferroviaire Pontcharra / La Rochette en 1989, soit 90 ans après sa mise en service. La voie ferrée en accotement de la route. Rails enlevés entre 1988/1990 pour élargir la départementale pour un accès plus large et sécurisé en vue des Jeux Olympique d’Hiver à Albertville en 1992.

Grenoble <> Ancien Hotêl Baroz au Gd Thiervoz en 4h de trajet par Bus en 1936!

Des vestiges demeurentsavez-vous que le banc situé actuellement devant la grange « Le Grand-Thiervoz Raconte … » était celui de l’arrêt de bus et permettait à tous d’attendre la navette ?

Août 2019 : l’AGT a crée ce panneau et expose dans le centre du hameau, l’ancien arrêt de bus, avec une pancarte affichant les horaires retrouvés de 1936 (ligne Grenoble – Allevard – Ancien Hôtel Baroz du Gd Thiervoz – Fond de France / plus de 4h de parcours).

Seconde Partie

Seconde Partie : Histoire de la Ligne Allevard <> Le Pleynet (7 Laux) via l’arrêt du Gd Thiervoz

  • 1-B La vie de la Ligne de Bus du Haut Bréda d’hier à aujourd’hui…
  • 2-B Précisions sur la ligne de bus du Haut Bréda
  • 3-B Le Prix du Ticket de Bus

1-B La vie de la Ligne de Bus du Haut Bréda d’hier à aujourd’hui…

La famille PEPIN de la Ferrière opérait les transports d’Allevard jusqu’au Pleynet. Ces transporteurs disposaient aussi d’ambulances, de cars (pour assurer navettes de la vallée & voyages tourisme), et des taxis.

Prenons en exemple, les navettes du jeudi matin, jour de marché à Allevard. Le chauffeur des transports PEPIN embarquait, à 7h30 depuis le Pleynet (à la demande) ou au départ de Fond De France, les écoliers, les habitants avec leurs caddies « souvenirs d’Yvonne », les curistes ; en veillant à les remonter dans la vallée du Haut Bréda au bus de 11h30 d’Allevard.

Souvenirs que Mr Eugène Pépin arrêtait son bus pour s’improviser guide et nommer aux passagers le nom des sommets.

Depuis cet horaire du ‘bus de 11h30 – d’Allevard » est devenu fantôme. Néanmoins jusqu’à ce jour, tout au long de l’année (scolaire et périodes des vacances), la ligne reste opérationnelle pour tous voyageurs (les scolaires, les non véhiculés, les curistes, les randonneurs et skieurs, les groupes etc…)

Des créneaux horaires importants ont néanmoins disparu avec les années (exemple : Départ d’Allevard à 11h30 pour une arrivée au Grand-Thiervoz à 11h55 et au Pleynet à 12h10)

Ces navettes quotidiennes étaient fortement appréciées pour transporter tout type de passager depuis ou vers Allevard/Vallée du Haut Bréda (pouvant effectuer librement diverses activités en ville ou vallée, grâce aux bus du matin et de la mi-journée, et de fin après-midi – ainsi que des voyageurs en correspondance bus – ligne 6200 – ‘toujours en service’ ligne Allevard/Grenoble gare SNCF).

2-B Précisions sur la ligne de bus du Haut Bréda

ALLEVARD <> Le Pleynet (Les 7 Laux)

via Pinsot <> La Ferrière <> GRAND-THIERVOZ <> Fd de France

Ligne appelée (Transport Pépin), puis ligne 6400 du réseau Trans’Isère. Suivi de ligne G22 des Transports du Grésivaudan, actuellement exploitée par le réseau Tougo en ligne G61. Les horaires n’ont quasiment pas changé. Un service ‘allo bus’ propose des horaires réguliers uniquement sur réservation par téléphone les jours avant.

3-B Le Prix du Ticket de Bus

Depuis des décennies, le prix du ticket n’a jamais trop augmenté. Le trajet par la navette Pépin équivalait aux alentours des 10 francs le ticket dans les années 1980. Bien souvent, le retour était généreusement offert…

A ce jour, le prix du ticket en € reste très abordable pour inciter les personnes à emprunter la ligne. Des promotions sur les forfaits ski sont récurrents pour ceux qui prennent le bus, avec leur justificatif de ticket de la navette. Extrait du site Pepin (lien ci-dessous) : La ligne 6400 Allevard – La Ferrière – le Pleynet (7laux) nous a été confiée par le conseil général de l’Isère. Le Tarif du trajet aller simple s’élève à 1,90 euros. Le tarif réduit s’élève à 1, 30 euros (sous réserve de modifications).

Sources de l’article en plus des informations personnelles : Google – Google Map – Google Earth – grenoble-cularo.over-blog.com – Tougo – Trans Isère – Transports Pépin – http://huguesvincent2000.blogspot.com/ – moovitapp.com

*Réagissez à cet article*AGT encore plus proche de vous*

Nous avons besoin de vous! Adhérez!
Fleuriste Allevard
Fabienne HELIP – Massages et Ateliers bien-être pour tous
Oxygène Radio Gréquence 93.0 FM
Infographiste Webdesigner Développeur Front-end
Artisan Multiservices Bâtiment
Trail en Belledonne
AGT Page Accueil
Le Collet
Tougo Transports en Commun
Les cercles de Walden
Les 7 laux
Office tourisme Allevard
Association du Haut Bréda et des 7 Laux
Commune LE HAUT-BREDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *